Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIÉTÉ CIVILE DU CONGO-BRAZZAVILLE  ET L' AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE  UNE COOPÉRATION DIPLOMATIQUE PRÉVENTIVE RENFORCÉE  AU BEAU FIXE.

Des subventions d’assistance au bénéfice de la société civile congolaise pour l’année 2016

________________________

En vue d’accompagner les politiques nationales et marquer la bonne coopération bilatérale existante entre les États-Unis d’Amérique et le Congo Brazzaville. Un volet social d’aide à la population ici dénommé « Fonds d’auto-assistance de l’Ambassadeur pour les États-Unis d’Amérique au Congo et partout ailleurs », fait l’objet d’un programme d’appui de soutien aux communautés locales.

Ce programme mis en place par le Gouvernement Américain a entre autre but, de sortir de la dépendance socio-économique les communautés locales entières par l’autonomisation de leurs activités ; beaucoup plus, dans le secteur et sous-secteur de l’agriculture, l’élevage, la pêche et l’aquaculture.

Trois (03) grands objectifs visent donc ce programme à savoir :

  1. L’amélioration des conditions de base des communautés locales ou villageoises ;
  2. Le soutien des activités communautaires profitant au plus grand nombre du point de vue des bénéficiaires finaux ;
  3. La création dans la mesure du possible de plus d’emplois à travers les activités autonomes et génératrices de revenus.
SOCIÉTÉ CIVILE DU CONGO-BRAZZAVILLE  ET L' AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE  UNE COOPÉRATION DIPLOMATIQUE PRÉVENTIVE RENFORCÉE  AU BEAU FIXE.

Pour l’année 2016, a rappelé la diplomate américaine Stéphanie S. Sullivan. Au total, six (06) projets proposés par les responsables des ONG et soumis au Comité de sélection de trente-six (36) membres résidents tous aux États-Unis d’Amérique, ont accepté pour bénéficier d’une enveloppe globale de 35 000 dollars USA.

La fourchette de la répartition varie entre 7 500 dollars USA et 3 200 dollars USA selon la taille du projet proposé. C’est ainsi que par ordre décroissant, on a pu distinguer :

  1. L’Association Action Plurielle Congo (A.P.A.C) sur la production du poisson fumé ou séché dans le District de MADINGO-KAYES département du KOUILOU, ici représentée par ses trois (03) responsables selon les notes dans les critères de recevabilité de la subvention. Il s’agit notamment de :
  • Monsieur NKOMBO Jérôme : Président actif de l’ONG Action Plurielle Congo ;
  • Monsieur MANKOU-GOMA Jean Claude : Coordonnateur du Projet Dry fish produce;
  • Madame NDZOUMBA Florence : Secrétaire aux finances.
  1. S’en suit, l’O.N.D.V.&.O.C (Œuvre Notre-Dame des Veufs et Orphelins du Congo), sur l’orphelinat dans le département du Pool dont le responsable est Monsieur François Xavier MAYOUYA MIFOUNDOU;
  2. Après s’en est suivie, l 'A.C.S.P.C (Association Congolaise pour la Santé Publique et Communautaire) dans le département de Pointe-Noire ici représenté par Madame BAYONNE Marianne ;
  3. Ensuite, est venue l’Association Femmes Solidaires pour l’élevage de volailles dans le département de Brazzaville dont la Responsable est Madame TSOULOU Emma ;
  4. Puis s’est alignée, l’Union pour le Développement du district de Kingoué dans la culture d’arachides et la transformation en pâte ; au village de ZABATA. Ici représentée par son président Monsieur NKOMBO-MOUNDOUILA ;
  5. Enfin l’Association Marie José Guy Prudence sur l’appui et l’assistance à la formation qualifiante dans le département de Brazzaville dont le Représentant est Monsieur Guy AMPPA MASSIKINI.

En définitif, notre article s’inspirant sur « Les exploits des organisations de la société civile des pays de l’Afrique de l’Ouest » qui bénéficient de l’appui des partenaires techniques et financiers, mais aussi et surtout de la volonté politique de leurs États, pourquoi donc ne pas faire autant pour l’Afrique Centrale, sachant qu’au Congo par exemple les autorités nationales ont les atouts suffisants pour booster la croissance économique par l’appui au développement du secteur informel.

Par Jean Claude MANKOU

Claude MANKOU le Coordonnateur du projet Dry fish produce à Bondi plage.

Claude MANKOU le Coordonnateur du projet Dry fish produce à Bondi plage.

Tag(s) : #SOCIAL et HUMANITAIRE

Partager cet article

Repost 0